Contrôle d’étanchéité du camping car

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Pourquoi dois-je contrôler régulièrement l’étanchéité de mon camping car ?

Les contrôles d’étanchéité des camping cars sont toujours sujets à débat auprès des nouveaux propriétaires. En effet, pour certains ils peuvent être synonymes de dépenses inutiles. Qu’en est-il réellement ? Ces contrôles sont-ils réellement d’une importance capitale ou bien, comme certains pourraient penser, n’apportent que peu de chose quant à la vie du camping car ?

Sans contrôle d’étanchéité, aucune garantie !

Selon le constructeur, un camping car acheté neuf possède une garantie étanchéité de trois à douze ans, à partir de la date d’acquisition du véhicule. Cela signifie que, pendant toute cette période, quels que soient les problèmes qui pourraient survenir à la suite d’une infiltration sur le véhicule, le nouvel acquéreur peut s’affranchir des charges liées à la remise en l’état de son camping car.

Il est donc évident que cette garantie permet au propriétaire du véhicule d’éviter des coûts de réparation importants que pourraient engendrer les infiltrations. En effet, même si les camping cars sont de nos jours résistants et bien conçus, ces lieux d’habitation mobiles ne sont pas à l’abri des dégâts que l’eau peut causer. Ils subissent constamment les diverses variations météorologiques qui mettent les matériaux à l’épreuve. Une fois sur route, la cellule endure à tout instant, différentes vibrations et torsions. De plus, il pourrait éventuellement arriver que même étant neuf, le camping car possède un défaut de fabrication.

Cependant, si vous voulez bénéficier de ces prises en charge, vous devez obligatoirement faire des contrôles d’étanchéité réguliers (annuels) chez un concessionnaire agrée par le constructeur. Ces visites sont aux frais du propriétaire du camping car.

Lors de ces contrôles, les techniciens confirmés vérifient la présence d’altération et l’humidité de la cellule, à la fois de visu et à l’aide d’hygromètre. Puis, en cas de problème détecté, le constructeur en sera informé pour mettre en place les solutions à apporter pour y remédier.

Effectuer régulièrement ces contrôles, même hors garantie

Problème étanchéité camping carSi votre véhicule n’est plus sous garantie constructeur, vous devez toujours contrôler d’une manière régulière l’étanchéité de votre camping car.

Comme déjà évoqué plus haut, les risques d’infiltrations sont toujours présents. Ces contrôles assurent la longévité de votre camping car et vous éviteront des frais de réparation pouvant atteindre des sommes considérables.

Dans le cas d’un véhicule en service depuis un certain nombre d’années, il va sans dire que ses matériaux n’ont plus les mêmes performances que lors de leur sortie d’usine. Ainsi, leur capacité à protéger la cellule contre les infiltrations diminue avec le temps.

Contrairement à ce que certains propriétaires pensent, l’humidité ne doit pas être détectée juste en utilisant le dos de la main ou du papier absorbant. Le revêtement décoratif étant étanche, vous ne pourrez déceler ainsi la présence d’eau, à moins qu’il soit déjà trop tard et que les dégâts soient déjà très importants. En effet, les problèmes d’étanchéité détectés tardivement le sont en général lorsqu’il est trop tard, notamment quand les premiers signes externes se font « sentir » (moisissures, mauvaises odeurs, fuites dans la cellule…)

Evidemment, si vous pouvez investir dans un bon hygromètre pour effectuer vous-même ces vérifications. Dans ce cas, vous devez vous assurer que les différents recoins de la cellule soient bien inspectés, mais les hygromètres premier prix étant généralement insuffisants, il est vivement conseillé de vous adresser à un bon professionnel.

Par ailleurs, si vous envisagez de revendre votre camping car ultérieurement, le futur acquéreur appréciera certainement de constater que vous n’avez pas manqué d’effectuer périodiquement des contrôles d’étanchéité chez un professionnel, même hors garantie. Ce sera un signe de fiabilité de votre véhicule et mettra votre acquéreur en confiance.

Quels risques en cas d’infiltration détectée tardivement ?

Problème étanchéité camping carNous évoquerons un peu plus loin les risques que peuvent engendrer les infiltrations, mais arrêtons-nous un peu sur leur processus sur un camping car, afin de bien saisir pourquoi il faut les détecter le plus tôt possible.

Quand l’eau s’infiltre, elle sera absorbée par le bois de la cellule. Puis, elle commence à s’y répandre par capillarité.

On pourrait penser qu’il suffit de garder le camping car au soleil pour laisser l’eau s’évaporer. Toutefois, cela ne changera pas grand-chose. En effet, les parois utilisées pour la cellule sont étanches. L’eau reste alors prisonnière dans le bois et ne peut s’échapper par évaporation.
Par la suite, le bois commence à pourrir et perd sa résistance. Il ne pourra alors plus assurer pleinement son rôle de structure, allant jusqu’à représenter un risque pour l’intégrité de la cellule.

Les frais peuvent alors devenir énormes. En effet, dans certains cas, pour une détérioration située sur une partie d’un panneau, la seule solution est de remplacer le panneau entier. Vous devrez alors débourser en moyenne 5000 € pour effectuer les réparations. Il peut même arriver, dans certains cas, que le propriétaire soit obligé de mettre son camping car à la casse, les réparations sur son véhicule n’étant économiquement pas raisonnables.

Vous comprendrez ainsi l’importance d’une détection fiable et précoce d’une infiltration dans votre véhicule.

Commandez votre contrôle d’étanchéité dans notre atelier de Vigneux de Bretagne : Contrôle d’étanchéité pour camping car

Les commentaires sont clos.